Disposition de clavier

En voyant la disposition du clavier français sur Tutoweb, ça m’a fait remarqué à quel point les touches sont disposés différament du mien. Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi il fallait appuiller sur « shift » pour avoir accès aux chiffres sur le clavier français.

Alors voici à quoi ressemble le clavier de mon iBook. Comme tous les Mac vendus au Québec, il utilise la disposition de clavier de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Peut-être ce clavier est-il aussi étrange pour les Français que ce que le clavier français l’est pour moi. En tout cas, je doit dire que je l’aime bien.

Et puisque j’y suis. En faisant une petite recherche sur le clavier CSA, je suis tombé sur ces fichiers qui permettent de changer le drapeau du clavier Canadien CSA sous Mac OS X par un drapeau du Québec. Comme indiqué sur la page, ça a ses petits défauts. Alors j’ai bricollé la même chose, mais sans les petits défauts. Plutôt que de passer par un fichier XML, j’ai utilisé le bon vieux ResEdit et quelque commandes au terminal pour recopier la ressource de disposition de clavier fournie par Apple et lui donner drapeau du Québec.

Si ça vous intéresse, copiez le fichier Québécois.rsrc dans votre dossier /Bibliothèque/Keyboard Layouts/ pour l’ajouter à la liste des claviers disponibles.

Petit ajout : J’ai aussi trouvé une toute garnie foire aux question sur le clavier québécois. Bien qu’elle date de 2001, les informations restent toujours très pertinentes.


Commentaires

Martin

Salut !

Je tenais seulement à te remercier pour le fichier ¨Québecois.rcrc¨, ça fait longtemps que je voulais changer ce maudit drapeau de Canada sur mon écran !!! Alors J’ai fait une petite recherche sur Google et je suis tombé sur le site que tu décrit dans ton texte qui celui-ci m’a envoyer à ton site !

Donc je n’ai pas grand chose à dire, mais je tenais à te remercier !

MERCI ! et bonne St-Jean !

Martin

Michel Fortin

Ça fait toujours plaisir à entendre. :-) Ça m’a pris environ une heure, peut-être deux en comptant le temps de le mettre sur mon site web et de tout vérifier. Si c’est utile à quelqu’un alors ce sont deux heures bien dépensées.

Yves GUY

Apparemment les Québecquois utilisent donc le clavier dérivé de celui pour l’anglais. Il ne me parait pas moins bon que le clavier azerty d’ailleurs, pourtant créé directement pour le français. A l’époque des machines mécaniques (ben, oui c’est vieux…), il ne fallait pas que deux lettres qui se suivent fréquemment dans les mots soient proches l’une de l’autre sur le clavier. Sinon les têtes de la machine s’enmêlaient. La disposition optimale était le qwerty… en anglais, l’Azerty.. en Français etc pour d’autres langues. Evidemment, utiliser azerty ou qwerty pour les ordinateurs c’est un peu comme si aujourd’hui encore on roulait en Ford T.

Sans être spécialement futé, il paraitrait intelligent de rapprocher les lettres les plus utiles (ESANTIRULO en Français, et je ne sais plus quoi en anglais) au centre du clavier, juste sous les doigts les plus rapides. En Français,tout au moins, il serait également plus rationnel de disposer d’une seule touche pour l’accent grave, à utiliser comme la touche principale ^, plutôt que d’en bloquer 3 pour ù, è et à. L’appostrophe ’ pourrait facilement s’écrire comme un accent aigu au dessus d’un espace. Plus stupide encore, ^ peut s’écrire de deux façons sur l’azerty (touche directe et “altgr ç”). Ce n’est pourtant pas un signe fréquent. Inversement les chiffres (sur l’Azerty) ou le symbole € (sur le Qwerty et l’Azerty) sont pénibles d’accès.

Bref, les claviers d’ordinateurs nous font passer pour des arriérés mentaux, l’Azerty comme le Qwerty. Je fais un rêve: les fabriquants pourraient permettre à l’utilisateur d’adapter son clavier à ses besoins. Un comptable et un romancier n’ont pas forcément envie de la même Ford T … pardon, du même clavier!

Michel Fortin

Très intéressant comme remarque, Yves Guy. J’aimerais cependant signaler que j’adore les touches é, è, à et ù. Ça peut sembler redondant d’avoir une touche pour chaque lettre accentuée, mais ça évite tellement souvent l’utilisation d’une touche morte que ça fait vraiment une très grande différence.

L’accent grave en touche morte est toujours disponible avec option-^ (alt-^ sur un clavier PC), mais ça fait des lustres que je ne m’en suis pas servi. Et je trouve ça merveilleux comme ça. :-)

Par contre, l’appostrophe pourait être mieux placé. « Maj-, », c’est loin d’être l’idéal pour un caractère aussi courant.


  • © 2003–2018 Michel Fortin.