Blogue

High Sierra

macOS 10.13 High Sierra sera lancé la semaine prochaine. Je n’ai généralement pas grand chose à dire sur les nouvelles versions de macOS parce que tout continue de fonctionner normalement. Mais cette année c’est un peu différent. Voici comment mes applications sont affectés.

Counterparts Lite

Le filtre d’états en haut de la fenêtre affichant combien de lignes sont dans chaque état ne s’affichait pas correctement avec High Sierra. Le calcul de la grandeur de chaque cellule était parfois inconsistant et causait certains nombres à devenir des « … » à l’affichage. Ceci est réglé dans la version 1.5.1 disponible aujourd’hui.

Black Light et Contrôle Gamma

Depuis la version 10.12.4 de macOS Sierra, le filtre d’inversion de Black Light a cessé de fonctionner sur plusieurs configurations matérielles. Un bogue dans macOS causant ce problème a été réglé dans High Sierra. Vous n’avez pas besoin de mettre à jour Black Light : une mise à jour à High Sierra est tout ce qu’il faut pour faire fonctionner à nouveau l’inversion des couleurs.

La même chose se produisait avec Contrôle Gamma quand les valeurs pour tous les canaux du point noir étaient plus hautes que celles du point blanc (causant une inversion de l’écran). Mettre à jour à High Sierra règlera ce problème.

Sim Daltonisme et Red Stripe

Déplacer la fenêtre de filtre en glissant sa barre titre ne fonctionnait pas correctement dans High Sierra. Sim Daltonisme 2.0.2 et Red Stripe 2.0.2 règlent ce problème.

Counterparts Lite 1.5

Cette petite mise à jour de Counterparts Lite ajoute une nouvelle fonctionnalité et une amélioration concernant la détermination de l’état d’une ligne.

Rechercher et remplacer vous permet de changer rapidement un mot ou une phrase partout dans votre document. Vous verrez un aperçu des changements et pourrez décider d’appliquer le changement pour chaque ligne. Et il y a aussi la case à cocher pratique qui transformera en majuscule la première lettre de votre chaîne de remplacement quand la chaîne remplacée commence par une majuscule.

Une chaine vide comptent maintenant comme non-traduite. Dans les versions précédentes, la présence d’une chaîne (vide ou non) comptait comme une chaîne traduite. Ceci était un peu mêlant vu que si vous éditiez une ligne vide sans y changer quoi que ce soit, elle passait ensuite à l’état traduit. Ceci à moins d’annuler le changement ou de supprimer la traduction via le menu Tableau.

Voyez les autres améliorations sur la page Quoi de neuf ?

Contrôle Gamma 6 + Gamma Board

Il n’y a pas beaucoup à changer dans une petite application qui fonctionne bien depuis plus de 15 ans. Le dicton veux qu’on ne change pas ce qui fonctionne déjà bien.

Cette nouvelle version vient avec quelque petites améliorations. Par exemple, vous pouvez cliquer sur les motifs de calibration pour les afficher en plus gros dans une fenêtre séparée. Le support pour la Touch Bar a été ajouté pour faire plaisir aux utilisateurs des derniers MacBook Pro. Les flèches vers le haut et le bas peuvent maintenant augmenter et diminuer la valeur dans le champ sélectionné.

Et on pourrait dire qu’il y a un petit chambardement visuel avec le nouveau mode sombre qui est activé par défaut.

Mais pour certains d’entre vous, la plus importante nouveauté de Contrôle Gamma 6 ne sera pas de ces petits changements incrémentaux. Si Contrôle Gamma reste la même application fiable qui ne change pas trop au fil des ans, son nouveau compagnon pour iOS Gamma Board pourrait changer profondément votre façon d’interagir avec elle.

Les claviers Bluetooth sont parfois pratiques pour configurer Contrôle Gamma. C’est pratique de pouvoir reculer de quelque pas et de taper sur tab et les touches fléchées pour ajuster les couleurs en regardant de plus loin. Et calibrer à distance est franchement utile quand vous devez inclure un écran dans un cliché et voulez valider la calibration au travers de votre caméra.

Mais un clavier Bluetooth n’est pas une très bonne télécommande. Il n’est opérant que lorsque Contrôle Gamma au premier plan. Si vous avez plusieurs moniteurs il ne fonctionnera que pour le moniteur courant. Et la plupart de ses touches ne sont d’aucune utilité et sont encombrantes quand on opère Contrôle Gamma. Pour améliorer tout ceci, Gamma Board a été créé.

Gamma Board est l’équivalent d’une console d’éclairage pour un ensemble d’écrans. Il communique avec Contrôle Gamma par Wi-Fi et vous permet d’ajuster tous vos écrans à partir de votre appareil iOS. Vous pouvez voir et éditer les réglages de chaque écran, déplacer les curseurs, sauvegarder et restaurer les réglages pour un ensemble d’écran répartis sur plusieurs Mac à la fois. Tout ceci à partir d’un appareil qui entre dans votre poche. C’est facile à configurer. Et c’est très pratique pour faire des ajustements à distance.

Si tout ceci vous semble intéressant, visitez les pages de Gamma Board et Contrôle Gamma 6 pour plus d’information.

Encore Black Light

Dans mon dernier article j’ai écrit que Black Light fonctionnait bien avec Night Shift. J’ai apparement manqué quelque chose. Avec certaines configurations matérielles, le filtre “Inverser l’écran” de Black Light ne fonctionne plus sauf quand Night Shift est actif. Le bogue est apparut avec macOS 10.12.4, il est donc probable que des changements à macOS pour permettre Night Shift ait brisé quelque chose. Ceci dit, ça affecte aussi certain modèles qui ne supportent pas Night Shift.

Si votre ordinateur est affecté par ceci et qu’il supporte Night Shift, il y a une solution de rechange : activer manuellement Night Shift quand Black Light doit inverser l’écran. Pour miniser le changement de couleur de Night Shift, réglez la température des couleurs au plus bas dans les préférences système. Si votre Mac ne supporte pas Night Shift et que vous avez déjà effectué la mise à jour vers 10.12.4, il n’y a malheureusement pas de solution. Désolé.

J’ai soumis un rapport de bogue à Apple (31521584) expliquant que certaines courbes gamma sont ignorés par le système et suis en attente d’une réponse. On peut donc espérer que ce sera réglé avec la version 10.12.5, mais ça demeure incertain pour l’instant.



  • © 2003–2017 Michel Fortin.