Dette publique

Ceci est un dialogue fictif entre deux personnes qui discutent de pourquoi les gouvernements empruntent de l’argent. Je l’ai fait rejoué dans ma tête quelque fois dernièrement et j’arrive toujours à une conclusion un peu déplaisante. Peut-être que quelqu’un d’entre vous peut mener la discussion un peu plus loin.

Sceptique Monétaire : Pourquoi les gouvernements empruntent-t-il de l’argent (et paient des intérêts) quand ils peuvent simplement imprimer plus d’argent sans intérêts ?

Gourou de la Finance : Parce qu’imprimer de l’argent dévalue la monnaie que les gens ont déjà, causant de l’inflation.

Sceptique Monétaire : Mais êtes-vous certain que d’emprunter de l’argent ne mène pas à de l’inflation aussi ?

Gourou de la Finance : Pourquoi ça le ferait ?

Sceptique Monétaire : Bien, pensons un peu au prix des maisons. Pensez-vous réellement que les prix des maisons seraient ce qu’ils sont si les banques ne prêtait pas d’argent ? Si personne n’avait accès au crédit, les maisons ne se vendrait pas à ces prix et les vendeurs baisseraient leur prix. Alors si le crédit fait monter les prix, c’est de l’inflation, non ?

Gourou de la Finance : Admettons, mais quel rapport avec le gouvernement ?

Sceptique Monétaire : Si le gouvernement emprunte, ce sera pour acheter des biens ou des services, ou payer des salaires ou des programmes sociaux à des gens qui auront alors plus d’argent à dépenser. Même si l’argent est emprunté, ça reste de l’argent utilisable qui est injecté dans l’économie, et donc qui cause de l’inflation.

Gourou de la Finance : Mais l’argent doit venir de quelque part, il n’y a pas plus d’argent avant qu’après.

Sceptique Monétaire : Si c’était le cas, le prix des maisons n’augmenterait pas avec la disponibilité du crédit. Pour être précis, le crédit augmente la masse monétaire en utilisation en prêtant celle qui resterait inactive dans les comptes bancaires et ailleurs ; plus d’argent en utilisation, plus d’inflation.

Gourou de la Finance : Bon d’accord, admettons que ça cause de l’inflation.

Sceptique Monétaire : Alors pourquoi les gouvernement empruntent de l’argent (et paient des intérêts) quand ils peuvent simplement imprimer plus d’argent sans intérêts ?

Gourou de la Finance : Ce n’est pas tous les gouvernements qui émettent leur propre monnaie : la plupart des gouvernements non-nationaux et les pays de la zone Euro n’ont pas le contrôle sur la monnaie qu’ils utilisent.

Sceptique Monétaire : En effet.

Gourou de la Finance : Et les gouvernements ne peuvent pas imprimer de la monnaie étrangère, il doivent l’emprunter de quelque part quand ils en ont besoin.

Sceptique Monétaire : Ok. Autre chose ?

Gourou de la Finance :

Sceptique Monétaire : Alors pourquoi les gouvernements empruntent leur propre monnaie (et paient des intérêts) quand ils peuvent simplement en imprimer sans intérêts ?

Gourou de la Finance : Vous répétez toujours la même question !

Sceptique Monétaire : Parce que vous répondez toujours à côté.

Gourou de la Finance : Essayez-vous de me faire dire qu’ils croulent sous le lobby financier qui collecte ensuite les intérêts ?

Sceptique Monétaire : Y-a-t-il une autre explication ?

Gourou de la Finance : Hum…

Quelqu’un veut aider Gourou de la Finance à trouver une autre explication ? Présentement Sceptique Monétaire est en train de gagner l’argumentaire.


Commentaires

Marie-Eve

Je suis pas un gourou de la finance, et ce que je vais dire ne répondra pas à ta question, mais je crois qu’il y a plus à la valeur des choses que les devises en argent. Il n’y a pas que l’inflation qui influence la valeur d’une maison, dans mon cas, des amélioration dans l’organisation du quartier a fait croître de 40-50% la valeur des maisons de ma rue. En empruntant, tu peux utiliser des ressources qui vont te permettre de créer des investissement qui sont beaucoup plus profitable que la mise de fond en tant que tel.

Je vais laisser Paul Graham expliquer ce que je veux dire:

Wealth is the fundamental thing. Wealth is stuff we want: food, clothes, houses, cars, gadgets, travel to interesting places, and so on. You can have wealth without having money. If you had a magic machine that could on command make you a car or cook you dinner or do your laundry, or do anything else you wanted, you wouldn’t need money. Whereas if you were in the middle of Antarctica, where there is nothing to buy, it wouldn’t matter how much money you had.

Wealth is what you want, not money. But if wealth is the important thing, why does everyone talk about making money? It is a kind of shorthand: money is a way of moving wealth, and in practice they are usually interchangeable. But they are not the same thing, and unless you plan to get rich by counterfeiting, talking about making money can make it harder to understand how to make money.

Money is a side effect of specialization. In a specialized society, most of the things you need, you can’t make for yourself. If you want a potato or a pencil or a place to live, you have to get it from someone else.

La suite: http://www.paulgraham.com/wealth.html

Michel Fortin

Marie-Eve, emprunter est souvent justifiable, je suis d’accord.

Mais dans le cas d’un gouvernement qui a le contrôle sur sa monnaie, quand il peut essentiellement emprunter à sa banque centrale sans intérêt, quel est l’avantage d’emprunter à des banques privées qui elles chargent des intérêts?

Alexandre Cossette

C’est un sujet intéressant mais je pense qu’il faut regarder le problème d’un point de vue mondial. Avec la mondialisation, les transactions les plus importantes ne se font plus juste au niveau national. Si une monnaie est dévaluée, il y a non seulement un effet local mais aussi sur le pouvoir d’achat des entreprises qui doivent acheter à l’extérieur du pays. Ceci aurait indirectement des conséquences sur tout le monde…

Michel Fortin

@Alexandre: Donc imprimer des billets dévalue la monnaie, c’est vrai, et c’est généralement à éviter.

On présume donc que d’emprunter à des banques privées ne dévalue pas la monnaie, ou la dévalue moins. C’est cette supposition que j’aimerai vérifier. Mon exemple des prix des maisons montre que d’emprunter de l’argent cause de l’inflation.


  • © 2003–2018 Michel Fortin.