iCloud est génial, mais préoccupant aussi

Est-ce que je m’inquiète pour rien ? Supposons que je crée un nouveau document et que je commence à y inscrire quelque informations confidentielles, tel des mots de passe importants, un numéro d’assurance sociale ou des choses je de doit garder pour moi en vertu d’une entente de confidentialité. Ensuite je sauvegarde le document localement sur mon ordinateur. Rien ne devrait avoir filtré en dehors de mon ordinateur, n’est-ce pas ? Vrai en général, mais pas vous utilisez Mountain Lion et que vous avez iCloud d’activé, puisque tous vos documents « non sauvegardés » sont automatiquement sauvegardés sur iCloud maintenant.

Apple rend difficile de ne pas envoyer vos données à Apple. Ces documents pourraient inclure des données que quelqu’un d’autre vous a confié. Est-ce que vous brisez la confiance de cette personne en plaçant ses données sur iCloud ?

Comment est-ce que cela affecte votre responsabilité en cas de fuite ? Je suis pas mal certain que les termes légaux de iCloud protègent Apple si un pirate pénètre leur système et vole des données, ou si un employé pas content se laisser acheter, ou si le gouvernement du pays qui héberge le centre de données décide de faire quelque chose avec. Mais au final, c’est moi qui sera en faute pour avoir envoyé une copie au loin, hors de mon contrôle et dans une juridiction étrangère.

Alors voici mon conseil : ne placez rien sur iCloud qui causerait des problèmes si révélé au public, ou si espionné par un compétiteur. Avec Mountain Lion, ça veux dire sauvegarder le document localement avant d’écrire quelque chose de confidentiel à l’intérieur. Moi, je garde simplement iCloud désactivé, c’est plus simple.

Mais plus préoccupant pour moi est la tendance générale de tout stocker sans trop y penser sur des services comme iCloud/DropBox/SkyDrive/Google Drive. J’ai bien l’impression que la plupart des gens ne réalisent pas les implication de stocker tout en ligne. Je m’inquiète pour leurs informations confidentielles. Je m’inquiète aussi pour mes propres données confiées à des gens que je connait, gens qui pourrait les éparpiller sur internet sans réaliser qu’ils les rendent aussi accessibles à des tiers qui n’ont à peu près aucune responsabilité à assumer si la confidentialité est brisé.


Suivi


  • © 2003–2018 Michel Fortin.